Hasselblad a annoncé aujourd’hui son nouvel appareil photo hybride moyen format le Hasselblad X2D 100C. Il fait suite au X1D II lancé en 2019 et au X1D de 2016 qui a lancé la vague d’appareil photo hybride moyen format compact. Le nouvel appareil veut s’imposer grâce à son nouveau capteur CMOS moyen format de 100 mégapixels et sa capacité de stockage SSD interne de 1To.

Le Hasselblad X2D avec l'objectif X2D 38V | image : Hasselblad
Le Hasselblad X2D avec l’objectif X2D 38V | image : Hasselblad

Design et construction du Hasselblad X2D

Le Hasselblad X2D partage les principes esthétiques du X1D avec le même design industriel et la construction en métal des X1D et du X1D II. On a affaire au même long boîtier à prisme plat et à la poignée en forme de T. La principale différence est la finition entièrement grise foncée (très proche du noir) et le bouton de l’obturateur, qui est désormais d’un orange beaucoup plus vif sur lequel est gravé le H de Hasselblad. Il est désormais un peu plus lourd et un tout petit peu plus grand. Il atteint un poids de 790 g soit 140 g de plus. Il mesure 9 mm de plus, 4,5 mm d’épaisseur.

Alors que les précédents modèles avaient un écran arrière fixe, ce nouveau modèle propose un écran inclinable à deux positions. L’écran s’incline vers le haut depuis le bas, avec des arrêts fermes et pratiques à 40° ou 70°. C’est un écran LCD tactile de 3,6 pouces de 24 bits à une résolution de 1024 x 768 pixels tout comme le X1D II 50C.

Hasselblad X2D vu de dessus | image : Hasselblad
Hasselblad X2D vu de dessus | image Les du Hasselblad

Sur l’appareil, se trouve un nouvel écran TFT de 1,08″ avec 158 400 points. Il offre une vue d’ensemble des principaux paramètres de l’appareil, notamment l’ouverture, la vitesse d’obturation, la sensibilité ISO, la balance des blancs et le mode d’exposition. Vous pouvez également voir combien d’images, il reste pour l’option de stockage que vous avez sélectionnée et une vue constante de l’autonomie de notre batterie.

Lorsque la batterie est en charge dans l’appareil photo, ce panneau indique également le niveau de charge en pourcentage. Lorsque l’appareil est éteint, une pression rapide sur le bouton « On » permet d’afficher l’état de la batterie sur cet écran sans avoir à allumer complètement l’appareil. Le haut de l’appareil photo est également l’endroit où on réglera l’ISO/WB et les modes d’exposition.

Le viseur OLED de 0,5 pouce connaît une amélioration massive. Il passe de 3,69 millions de points à 5,76 millions (1600 x 1200 pixels). Le taux de rafraîchissement du viseur est maintenant de 60 images par seconde. La vue devient plus claire, réaliste et confortable avec un objectif normal. Il a un capteur qui lui permet de basculer automatiquement entre le viseur et l’écran arrière en fonction de l’endroit où se trouve votre œil.

Hasselblad X2D vu de dos | image : Hasselblad
Hasselblad X2D vu de dos | image : Hasselblad

Capteur et performance du Hasselblad X2D

Le X2D est doté d’un nouveau capteur d’image de pixels plus grand d’une conception retroéclairée qui promet de meilleures performances en matière de bruit. Le nombre de pixels du capteur est de 11 656 x 8742 presque 102 mégapixels. Il s’agit du même capteur utilisé par les GFX100 et GFX100S de Fujifilm. Chaque pixel mesure 3,76µm, une taille identique à celle du capteur du Sony a7R IV, du Fujifilm X-T4/X-H2S et du dos Phase One IQ4 150MP. Les fichiers RAW .3FR d’Hasselblad pèsent un peu plus de 205 Mo et vous devez vous attendre à ce qu’un JPEG fin de pleine taille occupe entre 60 et 90 Mo, selon le contenu et l’ISO de la photo. Il offre une plage dynamique de 15 stops et une profondeur de couleur native de 16 bits (une amélioration par rapport au X1D II, qui était du 14 bits remappés à 16 bits). La plage ISO du X2D s’étend de 64 à 25 600.

L’une des caractéristiques les plus importantes du Hasselblad X2D est la mise en œuvre de l’autofocus hybride à détection de phase. C’est un autofocus qui comporte 294 zones et couvre 97 % du capteur. . La société affirme que cette caractéristique, associée au nouveau processeur, augmente la vitesse de mise au point automatique de 66 % par rapport au X1D II 50C. Il est lancé avec trois nouveaux objectifs du système X : le Hasselblad XCD 2,5/38V, Hasselblad XCD 2,5/55V et le Hasselblad XCD 2,5/90V. Ils sont tous dotés d’un nouveau module autofocus qui fonctionne en tandem avec le nouveau système AF pour offrir des vitesses de mise au point plus rapides.

Hasselblad a également conçu son propre système de stabilisation d’image intégré (IBIS). Il offre une correction sur 5 axes et une compensation remarquable de 7 stops, soit un stop de plus que le GFX 100S. La société affirme que le X2D 100C peut prendre des photos à main levée à des vitesses d’obturation allant jusqu’à une seconde. L’appareil reconnaît les objectifs Hasselblad XCD et ajuste automatiquement le niveau de stabilisation en fonction de la longueur focale.

Stockage, ports et batterie

Les du Hasselblad X2D | image DP Review
Les du Hasselblad X2D | image DP Review

L’une des caractéristiques les plus remarquables du X2D 100C est son stockage SSD interne de 1 To. Il est capable de contenir environ 4 700 fichiers RAW avec ce stockage. À cela, il ajoute un emplacement pour carte CFexpress Type B, qui prend actuellement en charge des cartes jusqu’à 512 Go. Le SSD interne a une vitesse d’écriture du SSD est de 2,37 Go/s et une vitesse de lecture de 2,85 Go/s bien plus plus rapide que les meilleures cartes CFexpress, qui plafonnent à 1,90 Go/s.

En ce qui concerne les ports, Hasselblad a supprimé les deux emplacements pour carte SD du X1D II 50C, pour n’offrir qu’un seul emplacement pour une carte CFexpress de type B. Au-dessus de l’emplacement, il y a un port USB Type-C utilisé pour le transfert des fichiers et la recharge de la batterie.

La batterie du X2D | images DP Review
La batterie du X2D | image DP Review

L’appareil utilise la même batterie de 24,7 Wh que le X1D II 50C, ce qui est une bonne chose pour ceux qui en possèdent déjà une. La batterie peut être chargée à l’intérieur de l’appareil à l’aide d’un chargeur à bout USBC de 30W. Hasselblad indique que le temps de charge avec son chargeur est d’environ deux heures et que l’on peut s’attendre à environ 420 photos par charge. En plus de la charge interne, l’Hasselblad Charging Hub optionnel permet de charger deux batteries à la fois.

Les objectifs XCD

En ce qui concerne les trois objectifs lancés avec cet appareil, ils marquent le début d’une nouvelle série. Hasselblad indique que les longueurs focales existantes seront progressivement mises à jour pour correspondre. Le XCD 2.5/38V, le XCD2.5/55V et le XCD 2.5/90V offrent respectivement des angles de vue large, standard et téléobjectif court. Les trois objectifs prennent en charge l’autofocus et offrent un embrayage pour passer rapidement à la mise au point manuelle. Ils partagent tous la même taille de filtre de 72 mm. Le design industriel convient parfaitement au X2D.

Objectifs Hasselblad XCD f/2.5
Les objectifs Hasselblad XCD f/2.5 s | image : Hasselblad

Le XCD 2,5/38V est un grand-angle (30 mm en équivalent 24×36). Il est compact à une taille de 68 x 76 mm et un poids de 350 g. Il est basé sur une formule optique de neuf éléments répartis en six groupes. Il a une distance minimale de mise au point se situe à 30 cm et l’obturateur central de l’optique a une vitesse de 1/2000 s.

Le XCD 2,5/55V offre une focale un peu plus longue de 43 mm en équivalent 24×36. Il utilise une formule de neuf éléments répartis en huit groupes. La distance minimale de mise au point est à 45 cm. Il fait 72 x 76 mm et pèse 372 g. Le reste de ses caractéristiques restent identiques aux 38 mm.

Le XCD 2,5/90V est un téléobjectif de 71 mm en équivalent 24×36. Il mesure 95 mm de long pour 75 mm de diamètre et pèse 551 g. Il est basé sur une formule optique de neuf éléments répartis en six groupes. Il se démarque des deux autres optiques par un obturateur central capable de grimper jusqu’au 1/4000 s, et ce même avec la synchronisation du flash.

Prix et disponibilité

Le Hasselblad X2D avec l'objectif X2D 38V | image : Hasselblad
Le Hasselblad X2D avec l’objectif X2D 38V | image : Hasselblad

Le nouveau Hasselblad X2D coute 8 199 $ beaucoup plus cher que les 5 750 $ du Hasselblad X1D II, même s’il reste moins cher que le X1D lancé à 8 995 $ en 2016. Il coûte plus cher que le Fujifilm GFX 100S qui est vendu à environ 6 000 $ mais est moins cher que le GFX 100 va vous coûter dans les 10 000 $.

Les nouveaux objectifs sont également plus chers que les modèles existants, ajoutant environ 25 % au prix. Le XCD 2,5/38V et 2,5/55V arrive à 3 699 $. Le 2,5/90V quant à lui est disponible pour 4,299 $

Hasselblad, le premier nom qui vient à l’esprit lorsqu’il s’agit d’appareil photo moyen format, mais ces dernières années Fujifilm domine la gamme avec des appareils de plus en plus abordables. Le Hasselblad X2D 100C est une mise à jour indispensable qui va permettre à la marque détenue par le géant chinois des drones DJI d’avoir plus d’offre à différent segment de prix.