Jack Dorsey, l’ex DG de Twitter et de fondateur de Block a annoncé sur Twitter ce vendredi 14 janvier que son entreprise construisait un système ouvert de minage de bitcoins. Anciennement connue sous le nom de Square, Block est une société de paiement créée par Jack Dorsey après avoir quitté la tête de Twitter.

Dans un fil de discussion, Thomas Templeton, le directeur général du matériel de Block, a exposé les objectifs de l’entreprise pour le système, qui doit être facilement accessible, fiable, performant et relativement économe en énergie par rapport à son taux de hachage.

L’objectif global est de rendre le minage plus décentralisé, ce qui rendra le réseau Bitcoin plus résistant. Avec l’augmentation de la valeur de la cryptomonnaie, il est devenu plus difficile de miner sans économies d’échelle. Ce qui fait que le réseau Bitcoin devient de plus en plus centralisé sur un groupe trop restreint de mineurs. Rendre l’exploitation minière plus décentralisée est « un besoin à long terme pour un avenir qui est entièrement décentralisé et sans permission », dit Templeton.

L’entreprise veut également construire un système fiable qui résout les problèmes habituels des plateformes actuelles en matière de dissipation de la chaleur et de poussière. En outre, Block cherche à trouver le bon équilibre entre les performances et les facteurs comme la protection de l’environnement et consommation énergétique. La boire veut par exemple en s’assurant que sa plateforme soit efficace tout en ayant une faible consommation d’énergie.

En plus de son système de minage, Block (alors Square) a annoncé en juillet de l’année dernière qu’elle construisait un portemonnaie matériel en bitcoins dans le but de rendre « la garde des bitcoins plus courante ». Auparavant, Square permettait également à ses clients d’acheter et de vendre des bitcoins en utilisant son application Cash.

Dorsey croit beaucoup dans la cryptomonnaie et a même dit une fois qu’il pensait que le bitcoin remplacerait un jour le dollar. Block a beaucoup investi dans les cryptomonnaies et détiendrait 8 027 bitcoins, soit environ 338 millions de dollars, selon la valeur actuelle.