Alors que le plafond de 21 millions de BTC se rapproche, beaucoup de personne s’intéressent à la cryptomonnaie dans l’objectif de vite se faire du profits. La première question qui leur vient tète quand elles démarrent c’est : combien de temps faut-il pour miner un bitcoin ? La réponse courte et facile est 10 minutes, cependant il existe de nombreux facteurs qui prolongent ce temps. Dans cet billet, nous allons expliquer ce qui contribue à retarder l’extraction et qui fait que votre ordinateur va peut-être mettre des années avant d’en extraire 1.

Comment fonctionner le Bitcoin ?

Le Bitcoin est une cryptomonnaie lancée en 2009 par l’énigmatique Satoshi Nakamoto. Il a lancé cette monnaie avec l’objectif qu’elle soit régulée par les mathématiques plutôt que par les gouvernements. Comme toutes les autres cryptomonnaies, le Bitcoin est donc une forme de monnaie numérique qui fonctionne selon un système monétaire qui n’est pas réglementé par une autorité centralisée ou suivie par une institution régulière. Chaque monnaie numérique est soutenue par un réseau décentralisé de pair à pair appelé blockchain. La technologie blockchain garantit que toutes les cryptomonnaies sont suivies, qu’elles soient détenues dans un portefeuille numérique ou utilisées dans des transactions.

Illustration de la blockchain pilier du bitcoin
Illustration de la blockchain : Image via Authena

Pour qu’un tel système fonctionne efficacement, il faut toutefois une infrastructure qui empêche toute tricherie ou manipulation du système. Le bitcoin, la première cryptomonnaie met en place un système dans lequel deux personnes (l’expéditeur et le destinataire des pièces) doivent signer les paiements pour créer une signature numérique. Chaque personne possède une clé de chiffrement public et une clé privée, ce qui rend cette opération possible. L’exactitude de chaque transaction est vérifiée et le système est anonyme et totalement transparent. Le grand livre est au centre de cette infrastructure.

Toute cryptomonnaie possède un grand livre, où toutes les transactions sont rendues publiques afin d’offrir une visibilité totale. Le fait d’avoir un grand livre oblige tout le monde à « jouer franc jeu » et élimine le risque de double dépense. Le grand livre est un registre d’entrées dans une base de données que personne ne peut modifier sans remplir des conditions spécifiques. Personne ne possède le grand livre ou la chaîne de blocs de cryptomonnaies. Il s’agit d’un système décentralisé, c’est-à-dire qu’il est auto-géré et auto-régulé, sans interférence de parties extérieures.

>>>Lire aussi>>> Comment utiliser Twitter : guide pratique pour les débutants

Comprendre le mécanisme d’extraction de Bitcoin

Dans un réseau bitcoin, les transactions constituent l’enregistrement qui est stocké par chaque nœud participant au réseau. Chaque nœud du réseau bitcoin est chargé de relayer les informations et de les conserver. Lorsqu’une transaction est effectuée ; les ordinateurs doivent enregistrer ce qui s’est passé dans le grand livre. L’enregistrement ne se fait pas non plus sur un seul ordinateur. Il se produit sur peut-être 6 000 ordinateurs différents dans le monde, tout connectés dans un réseau blockchain. Ils confirment toute la transaction de manière redondante. C’est à ce niveau que les mineurs interviennent. Ce sont des individus qui ont prêté la puissance de leur ordinateur pour effectuer cette tâche.

À ce jour, il existe deux types de mécanismes blockchain qui permet d’effectuer cette tâche. Il s’agit du mécanisme de preuve de travail (PoW) et du mécanisme de preuve d’enjeu (PoS). Le bitcoin est basé le réseau sur le mécanisme PoW.

Dans ce mécanisme, les mineurs sont chargés de vérifier les transactions et ajoutent des blocs à la blockchain existante (un bloc faisant 1 Mo de transactions vérifiées). En retour, ces mineurs reçoivent des récompenses sous la forme de bitcoins nouvellement générés. Les mineurs mettent en circulation les pièces nouvellement extraites et la chaîne suit son cours.

Combien de temps faut-il pour generer 1 BTC ?

ASIC Antminer appareil de minage de bitcoin
Un ASIC Antminer | Image : Braiins via Coindoo

Il n’existe actuellement aucun moyen de miner un seul bitcoin. La blochain fonctionnant avec des blocs, le processus de confirmation travaille donc par bloc. Le processus de confirmation d’un bloc dans la blockchain de Bitcoin prend environ 10 minutes par bloc. La récompense étant actuellement fixée à 6,25 BTC par bloc. Cependant, cette récompense est divisée par deux tous les 210 000 blocs exploités, ce qui se produit chaque quatre ans. Cela a pour conséquence de réduire le nombre de bitcoins frappés à chaque nouveau bloc découvert.

Bien qu’il faille donc 10 minutes pour découvrir chaque bloc et que chaque bloc rapporte une récompense de 6,25 BTC au mineur qui l’a découvert avec succès, il est important de comprendre que l’ensemble du réseau minier Bitcoin est essentiellement en concurrence dans ce processus de découverte de blocs. Avec de plus en plus de mineurs qui rejoignent le réseau chaque année, la difficulté du minage augmente. Par conséquent, chaque bloc nécessite plus de puissance de calcul pour être résolu. Cela signifie qu’un seul mineur dans l’ensemble du réseau minier réussira à découvrir le bloc. Comme il y a potentiellement des dizaines de milliers de mineurs Bitcoin en activité, les chances de découvrir un bloc à lui tout seul sont assez faibles.

Pour cette raison, de nombreux mineurs de bitcoins rejoignent des groupes appelés pool minier. Les pools miniers combinent la puissance de calcul collective de leurs membres et partagent les bénéfices en fonction de la proportion de puissance apportée par chaque mineur. Par conséquent, un mineur qui contribue à 1 % du taux de hachage d’un pool recevra également 1 % des récompenses de bloc qu’il aura découvert.

F2Pool est actuellement le plus grand pool en termes de part de taux de hachage, contribuant à environ 26,73 EH/s du taux de hachage total de Bitcoin de 134,6 EH/s soit environ 19,9 %. Cette part de 19,9 % du taux de hachage signifie essentiellement qu’environ 19,9 % de tous les BTC nouvellement frappés sont extraits par ce pool, ce qui équivaut à 179,1 BTC par jour (sur un total de 900 BTC distribués à tous les mineurs par jour). Un mineur individuel qui contribue à 1 % du taux de hachage du pool (~267 PH/s) gagnerait environ 1,79 BTC par jour. Cela signifie qu’un mineur aurait besoin de près de 149,2 PH/s de taux de hachage pour extraire une moyenne de 1 BTC par jour au niveau de difficulté actuel. Pour mettre en perspective, cela équivaut à faire fonctionner 2 331 des derniers mineurs ASIC Antminer S17e à 64TH/s. Cette installation coûterait probablement quelque chose comme 1,86 million de dollars, en supposant un coût unitaire moyen de 799 dollars par unité.

Ferme de minage de bitcoin en chine | Image STEFEN CHOW via IEEE Spectrum
Ferme de minage en chine | Image STEFEN CHOW via IEEE Spectrum

>>>Lire aussi>>> Tout savoir sur les différents types et versions de l’USB

Combien de Bitcoin ma machine peut miner ?

Pour savoir le temps qu’il faudrait à un autre appareil pour générer 1 BTC, il faut connaître son taux de hachage (hashrate). Le hashrate est une unité de mesure servant à quantifier la puissance de minage d’une machine. Il mesure la rapidité de calcul de la machine du mineur.

Si nous prenons l’exemple d’une puissance de calcul de 1GH/s (soit 1 giga hash par seconde), cela signifie que les serveurs sont en mesure d’effectuer 109 ou 1 000 000 000 opérations de hash par seconde. Le hashrate se mesure en hashes par seconde (h/s). On trouvera ainsi plusieurs unités :

Unité HashrateHashrateHashes par seconde
1 kH/s1000One thousand
1 MH/s1,000,000One million
1 GH/s1,000,000,000One billion
1 TH/s1,000,000,000,000One trillion
1 PH/s1.000.000.000.000.000One quadrillion
1 EH/s1.000.000.000.000.000.000One quintillion
1 ZH/s1.000.000.000.000.000.000.000One sextillion

Pour connaître le temps qu’il faudrait à votre d’ordinateur d’extraire 1 BTC, il suffit d’intégrer son taux de hachage dans l’équation suivante : 1/(hashrate [en PH/s])*0.0066. Ce résultat donnera le nombre de jours qu’il vous faudra pour générer 1 BTC en récompense au niveau de difficulté actuelle.

Les fermes de serveurs sont aujourd’hui capables de calculer des milliards de milliards d’opérations de hashes par seconde, chose impossible avec nos ordinateurs personnels. Au début du minage (à partir de 2009), les ordinateurs personnels pouvaient réaliser cette opération. Aujourd’hui ce n’est plus le cas, il faut des machines ultra-performantes pour faire le travail.

Ferme de minage modeste |de bitcoin
Ferme de minage modeste | image via Imgur

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, il n’est pas donné à tout le monde de miner le bitcoin et les cryptomonnaies de manière générale. En plus de la difficulté du minage, il faut un financement conséquent en matériel et consommation énergique ce qui soulève souvent des questions de rentabilité pour les petits mineurs. À cause de ces raisons, beaucoup de personnes préfèrent se tourner vers le trading pour acquérir du bitcoin.