Quelques jours, après être devenu l’actionnaire majoritaire de la plateforme, Elon Musk, le PDG de Tesla et l’homme le plus riche du monde veut racheter Twitter à 100 %. Il offre 54,20 dollars par action, soit environ 43 milliards de dollars, plus que la valorisation boursière actuelle de Twitter qui est d’environ 37 milliards de dollars.

Musk propose d’acquérir toutes les actions ordinaires en circulation de l’émetteur qui ne sont pas détenues par la personne déclarante pour une contrepartie en espèces évaluant les actions ordinaires à 54,20 dollars par action ». La proposition a été remise dans une lettre adressée à Twitter le 13 avril. Musk affirme que Twitter doit devenir privé pour subir les changements qui doivent être effectués.

« J’ai investi dans Twitter, car je crois en son potentiel pour être la plateforme de la liberté d’expression dans le monde entier et je crois que la liberté d’expression est un impératif sociétal pour une démocratie qui fonctionne ». « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer. »

a déclaré Musk dans une lettre envoyée à Bret Taylor, le président de Twitter.

« Je devrais reconsidérer ma position en tant qu’actionnaire », dit Musk si son offre n’est pas acceptée.

Twitter a publié un communiqué de presse confirmant l’offre, indiquant que « le conseil d’administration de Twitter examinera attentivement la proposition afin de déterminer la ligne de conduite qu’il estime être dans le meilleur intérêt de la société et de tous les actionnaires de Twitter. »

Il y a tout juste dix jours Musk avait acheté une participation de 9,2 % dans l’entreprise. Peu de temps après, Twitter a annoncé que Musk serait nommé au conseil d’administration de l’entreprise, avant que cela ne tombe à l’eau il y a quelques jours.