Les fonctionnalités de Snapchat, telles que le snapping, le chat et les appels vidéo seront disponibles sur les équipements de bureau grâce à une nouvelle application Web. C’est la première fois que l’entreprise rend son service disponible au-delà des smartphones.

Avec Snapchat Web, vous pouvez vous connecter avec votre compte Snapchat et envoyer des messages privés ou appeler des amis sur les ordinateurs. Dans un premier temps, la plateforme Web sera exclusivement réservée aux abonnés de Snapchat Plus. Il s’agit du premier lancement d’une fonctionnalité majeure depuis que Snap a annoncé son volet payant en juin. Les abonnés aux États-Unis, Royaume-Uni, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande seront les premiers à y avoir accès. Snapchat Web ne sera compatible qu’avec le navigateur Google Chrome.

Bien que Snapchat ait été créé en tant qu’application de messagerie à dominante visuelle, son responsable des produits de messagerie, Nathan Boyd, explique qu’une offre Web est logique, car ses utilisateurs utilisent plus fréquemment des ordinateurs. Snapchat Web offre aux utilisateurs un espace supplémentaire pour chatter et téléphoner dans la même fenêtre, avec les AR Lenses de Snap à venir. Étant donné que les gens utilisent davantage les ordinateurs pendant la pandémie et que la nouvelle année scolaire arrive à grands pas, Nathan Boyd a déclaré que Snap souhaitait introduire davantage de ses produits sur le Web au fil du temps.

Snap se positionne principalement comme une plateforme de réalité augmentée pour ses lentilles, mais l’utilisation principale de l’application reste la messagerie et les appels privés et éphémères. Cela place la version web de Snapchat en concurrence avec Discord et WhatsApp, qui est également disponible sur le bureau. Boyd affirme que 100 millions de personnes s’appellent sur Snapchat chaque mois, passant en moyenne plus de 30 minutes par jour et que le chat est généralement la dernière chose que les gens font avant de fermer l’application.

« Nous sommes toujours à la recherche de moyens de rencontrer notre communauté là où elle se trouve. Nous avons eu l’impression qu’il s’agissait d’une opportunité non satisfaite », affirme-t-il dans une interview. «